Site officiel de la mairie de Melle en Deux-Sèvres

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

Géographie

Le territoire de Melle occupe un vaste plateau formé d’une mince couverture de calcaire jurassique moyen, reposant sur un socle de roches anciennes. La terre qui le recouvre est une argile rouge dite « terre rouge à châtaigniers ». Cette terre lourde, battante, résiste bien à la sécheresse. C’est une terre de bonne qualité pour l’agriculture.
Le plateau est incliné vers le sud. Aux limites Nord de la commune, il culmine à 173 m. Au sud, l’altitude moyenne est de 120 m. La topographie du plateau est vallonnée.
La vallée de la Béronne traverse le territoire selon un axe nord-sud et crée une césure majeure dans le site. A la confluence entre cette vallée et le petit ruisseau Le Pinier, le bourg s’est implanté sur le versant Sud d’un promontoire calcaire. Celui-ci culmine à 140 m.
Le bourg s’est donc placé en position de verrou entre les deux vallées, dominant ainsi son paysage immédiat.
A l’origine, le site permettait le contrôle d’une voie majeure de communication (Niort-Civray) qui rejoignait le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle au lieu-dit La Colonne (à l’est du bourg actuel).
Sur l’autre versant de la vallée, face au bourg, l’agglomération de quelques maisons le long de la voie et autour de l’église, a permis la naissance d’un petit faubourg, Saint-Hilaire.

Démographie

Consulter les données démographiques de l'INSEE