Site officiel de la mairie de Melle en Deux-Sèvres

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Ce site web utilise des cookies afin d'établir des statistiques de fréquentation.
Pour plus d'information, nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité.

Capture décran 2022 01 19 à 16.48.43

 

Composante du bien "Chemin de Compostelle" Inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO, l’église Saint-Hilaire, dont la construction remonte à la fin du XIe et au début du XIIe siècle, se situe hors les murs de la ville sur le chemin des pèlerins en route vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

 Elle constitue l’un des monuments les plus achevés du roman poitevin, se distinguant notamment par le caractère et la diversité des structures de sa nef. A l’extérieur, le chevet à déambulatoire et chapelles rayonnantes aux proportions parfaitement équilibrées, est longé par les rives de la Béronne, que l’on franchissait à gué.

A la partie sud, endommagée par un incendie et restaurée au XIXe siècle, répond une façade nord qui possède une vingtaine de chapiteaux d’origine où monstres, êtres fantastiques et végétaux d’une remarquable finesse de style s’y côtoient. L’ornementation sculpturale se révèle abondante et riche avec, en particulier, le Christ entouré de trente personnages du portail intérieur sud, disposition rare dans la région.

Quant à la célèbre statue équestre de la porte latérale nord, élément classique des églises poitevines, elle figurerait le seigneur de Melle protecteur de la population, représenté sous l’allégorie de Constantin.

Depuis 2011, l’église Saint-Hilaire abrite un chœur contemporain en marbre blanc imaginé et dessiné par l’éco-designer Mathieu Lehanneur, dans le cadre d’une commande publique d’œuvre d’art.

En 2013, la ville de Melle a achevé les travaux de mise en accessibilité de l’église afin de garantir son accès au plus grand nombre. Le site est désormais accessible aux personnes à mobilité réduite.

cavalier St hilaire

 

Crédit photo : Didier Darrigrand

A lire dans les actualités